la rochette

La Rochette

58 habitants – Altitude : 850 m
entrevaux7
entrevaux6
La Rochette est un petit village pittoresque situé aux confins des Alpes de Haute Provence et des Alpes Maritimes, perché et groupé autour des ruines dominantes de son château féodal, il vous offrira un beau panorama sur les hauteurs boisées environnantes, le Pic de Salomon et Gréolières les neiges.
Population en 2010 58
Densité de la population (nombre d’habitants au km²) en 2009 3,1
Superficie (en km²) 18,8
Variation de la population : taux annuel moyen entre 1999 et 2009, en % 0,9
dont variation due au solde naturel : taux annuel moyen entre 1999 et 2009, en % -1,3
dont variation due au solde apparent des entrées sorties : taux annuel moyen entre 1999 et 2009, en % 2,2
Nombre de ménages en 2009 29
Source : Insee, Recensements de la population 2009 et 1999 exploitations principales.

 

À voir ou visiter 
Vieille fontaine (1856). Chapelle Saint-Martin
Chapelle Saint-Saturnin
(construite vers 1022 par les moines de l’abbaye de Lérins)
Église Notre Dame des Parans (13ème siècle).

 

Hébergements
5 Gîtes ruraux
Locations de vacances

 

Loisirs 
Randonnées (sentiers pour St Pierre ou Colongues)

 

Villages voisins 
St Pierre (3 km)

 

Un peu d’histoire
Le village semble très ancien puisqu’on estime que l’évangélisation du val de Chanan date de l’an 500, c’est à la Rochette que se trouve le plus vieil édifice religieux connu dans cette vallée, la chapelle Saint-Martin. Une deuxième chapelle, celle de Saint-Saturnin, fut construite vers 1022 par les moines de l’abbaye de Lérins. Enfin, l’église Notre Dame des Parans a été construite vers 1250 par les moines marseillais de Saint-Victor. Le château existait déjà en 1232 et était la possession de Pierre de Glandevez descendant du Comte d’Apt. L’immense construction est décrite par l’abbé Féraud en ces termes :
Elevé sur un roc qui domine le village et la plaine, soutenu par une quantité prodigieuse de voûtes qui se croisent dans tous les sens. On monte dans les appartements non par un escalier mais par une rue large entourée de murs percés de meurtrières. Malheureusement, cette magnifique bâtisse a été démolie en 1927 car elle menaçait de s’écrouler.

 

Le village de nos jours
Il y a 200 ans, la Rochette était peuplée de 350 habitants (hameau d’Avenos et de Chaînet compris), aujourd’hui la population permanente ne s’élève plus qu’à 55 personnes. Les activités principales sont l’agriculture et l’élevage qui peuvent se développer grâce à la présence de plusieurs sources.
Ce qui est surtout agréable à la Rochette, c’est le calme qui y règne, ici on peut tranquillement se ressourcer en bénéficiant d’une relative fraîcheur estivale (environ 900 mètres d’altitude). De plus, la population ayant fortement baissé, on peut trouver des maisons à des prix très attractifs. Pour les commerces, en dehors d’un bar-tabac, plusieurs tournées (boulanger, boucher et épicier) passent au village.

 

Les projets qui seraient bien accueillis par la population
Parmi les activités qui seraient bien accueillies par la municipalité et la population, on peut citer un restaurant. Cette activité permettrait de créer un lieu de rencontre convivial pour les habitants et bénéficierait de la présence de nombreux chasseurs en automne et de touristes en été. Malgré tout, il faudrait envisager que cette activité soit en mesure de drainer une clientèle locale plus large que le village.
L’autre projet bien ressenti par l’équipe municipale reprend une des grandes vocations du Haut Verdon, à savoir le climatisme. En effet, compte tenu du climat doux et sec et du calme ambiant, l’implantation d’une maison de retraite ou de convalescence pourrait être très intéressante.