Sausses

Sausses

121 habitants – Altitude : 700m
castellet-les-sausses_4519_castellet-les-sausses-sous-la-neige
castellet-les-sausses_3521_castelet-les-sausses
sausses2
sausses1
saussesmai03

Le village de Sausses se trouve au flanc d’un vallon verdoyant. En passant sur la route qui mène à Guillaumes, il est impossible de le voir; pourtant, le détour vaut la peine d’être fait surtout qu’il n’y a que 1 km pour atteindre cet écrin de fraîcheur et de calme.
Population en 2010 121
Densité de la population (nombre d’habitants au km²) en 2009 8,0
Superficie (en km²) 14,7
Variation de la population : taux annuel moyen entre 1999 et 2009, en % 6,1
dont variation due au solde naturel : taux annuel moyen entre 1999 et 2009, en % -0,1
dont variation due au solde apparent des entrées sorties : taux annuel moyen entre 1999 et 2009, en % 6,2
Nombre de ménages en 2009 62
Source : Insee, Recensements de la population 2009 et 1999 exploitations principales.

 

À voir ou visiter  
Lavoir (1896), Église

 

Hébergements
5 Gîtes ruraux

 

Loisirs 
Nombreux sentiers de randonnée
(vers le col du Fa, hameau d’Aurent, lac de Lignin…)
Eco-musée en projet. Sports d’eaux vives des gorges du Daluis.

 

Villages voisins 
Castellet les Sausses (4 km) – St Benoît (7 km)

 

Un peu d’histoire
Le village de Sausses appartenait jusqu’en 1760 au roi de Sardaigne et auparavant au Piémont. Communauté médiévale de la Bastide de Sausses, son nom provient de sel puisqu’il existait à proximité immédiate du Var une source d’eau salée. Cette source aujourd’hui perdue a permis durant de longues années aux habitants de pouvoir se fournir en sel (pour leur usage personnel) sans avoir à payer l’impôt fort impopulaire de la gabelle. De son passé de frontière, le territoire de la commune garde encore des bornes (datées de 1820) qui délimitaient la France de la Sardaigne et un ancien bâtiment des douanes (à la sortie du village). On peut également signaler qu’il semble que les habitants de Sausses ont assez facilement le goût de la fête puisqu’en 1768, une plainte fut déposée contre la population parce que 3 années auparavant ils avaient osé célébrer la Saint-Pons avec danses, tambours et chants alors que leur seigneur était décédé 3 mois auparavant. Enfin et pour finir, Sausses a compté plusieurs personnages célèbres tel : Monseigneur de Montblanc (chanoine du couvent royal de Saint-Denys, archevêque de Tours, Paire de France en 1827), le docteur Marcellin (nommé chevalier puis commandeur de l’Ordre de Saint Grégoire par Pie XII au début du siècle).

 

Le village de nos jours
Il y a 200 ans, Sausses comptait environ 300 habitants, aujourd’hui la population permanente s’élève à 67 personnes, on peut donc déduire à juste titre que de nombreuses habitations ne sont plus occupées et qu’il est possible de pouvoir s’y installer. C’est d’ailleurs dans ce but que la municipalité remet en état des logements pour les louer, elle en dispose déjà de 4 et un autre est en construction.
Comme dans les autres communes du SIVOM, la volonté est de redonner vie au village en accueillant de nouvelles familles souhaitant une qualité de vie meilleure sans être trop loin des routes menant à Entrevaux, Annot, Guillaumes… En permettant à la démographie de se relancer, il sera possible d’envisager l’ouverture de commerces ou services.
Il faut également signaler que Sausses est une base idéale pour les randonnées pédestres qui vont en direction des montagnes surplombant le village (col du Fa, hameau d’Aurent, lac de Lignin…) et que de ce fait, les amoureux de la nature et des traditions y sont les bienvenus.
On trouve à Sausses 3 entreprises, une carrière dans le lit du Var et deux entreprises de maçonnerie dont une vend également des matériaux de construction.

 

Les projets qui seraient bien accueillis par la population
Sausses ne compte aujourd’hui plus aucun agriculteur, c’est pourquoi il faut trouver un second souffle économique pour le village. Le tourisme semble pour cela tout indiqué, le village est pittoresque, la nature environnante magnifique et le calme reposant. La commune va donc se doter d’un local commercial qui pourra accueillir une activité de service au tourisme ou d’artisanat d’art. le but étant de pouvoir en créer d’autres ensuite.
En dehors de cette amorce de développement économique, une des priorités est également de se doter de logements pour accueillir de nouvelles familles de résidents.
Il faut également signaler qu’un habitant de la commune souhaite mettre en place un éco-musée local présentant les machines et les traditions agricoles du Pays.
Parmi les activités également envisageables, on peut citer l’accompagnement de randonneurs pour découvrir au mieux la nature exceptionnelle qui entoure le village. Dans un espace relativement restreint, il serait possible de montrer une nature alpine et méditerranéenne